i’m a giant cube

March 24th, 2010

completement vide. alors comme toute chose vide, je cherche à le combler. ce cube. le remplir. de tout et n’importe quoi. mais surtout d’amour. de sentiments. de sensations. de bisous et de frissons. de sexe aussi. je décloisonne. je compartimente. j’organise et je quadrille. A, B, C pour la case émotions. Pierre, Paul, Jacques pour les pulsions. je suis une box. version adsl et wifi. je capte les ondes. à grande vitesse. je chope et je remplis. je télécharge en mutlisource. du peer to peer affectif. dieu qu’il est grand ce cube. et que les sources sont petites. alors ça prend du temps. vivement la fibre optique.

you’re not asos

March 22nd, 2010

parce que la réalité est inversée par la virtualité. on ne va plus demander le numéro de téléphone de ce charmant jeune homme assis là à cette terrasse. non, on va le poker et le liker sur cette photo où il est assis là sur cette terrasse. on va parcourir ses albums photos. le googliser et tenter d’en savoir plus. plus sur lui, sa vie, son oeuvre. le tout, numérique. photos, vidéos, amis, collègues. on veut tout connaître. son facebook, son linkedin, son tumblr et mieux encore, son fromspring. on accède donc au meilleur, et au pire, de ces personnes qui nous attirent. on se construit une image aussi forte qu’elle nous paraît réelle. elle l’est. il est en photo là, avec ses potes. regarde, il est trop beau, t’as vu ses yeux. oui mais ses yeux ne te regardent pas. non. ses yeux regardent un écran. comme le tien. et son teint sans photoshop ne serait pas aussi top. oui mais regarde comme il est populaire. regarde ce qu’il sait faire. ouais, regarde le un peu en face. va plutôt le choper à cette terrasse. ah merde, il te va pas ? il est pas comme à l’écran… l’histoire ne nous dit pas si l’écran nous sublime ou si nous sublimons l’écran.

it’s kinda rare

March 18th, 2010

très très rare en fait. de tomber sur un mec qui sache emballer. se servir habilement de ses lèvres et de sa langue. embrasser avec excitation et pudeur. s’approcher et prendre possession de ce qui ne lui appartient pas. cette intimité buccale. cet espace strictement réservé. exceptés quelques nourritures et autres boissons. et quelques bites aussi. oui bon ok, en général on essaie d’associer ces dernières aux propriétaires des lèvres. mais vraiment, quel délice de trouver un garçon qui se donne à fond. c’est la première étape, qui, une fois validée, permet d’appréhender plus sereinement les autres. quand il y en a d’autres…

i need to talk

March 17th, 2010

et de m’interesser au mec. je ne peux pas juste me laisser faire. me laisser baiser et remercier. j’ai toujours l’espoir de tomber sur LE garçon. espérer rester dans ses bras plus qu’un soir. tenter de le découvrir pour mieux le séduire. j’aime ces échanges jusqu’au petit matin. surtout s’ils sont suivis de joyeux câlins. malheureusement, la réalité du lendemain est triste. on se retrouve seul. mal accompagné par soi-même. on a fait des efforts et il faut tout recommencer. parfois avec le même, pourvu qu’il comprenne. mais trop souvent avec des nouveaux, qui en veulent trop. une féminitié qui s’exprime psychologiquement donc et une virilité qui s’exteriorise physiquement. entre les deux ? je cherche quelqu’un de bien, qui fera le lien.

i have to see a doctor

March 15th, 2010

et il est sur rezog. que demander de plus. happy hunting :D

RAVANNA

comme quoi tout est possible. surtout lorsqu’un jeune homme souriant et charmant vous attend sur chatroulette sans montrer sa quequette. de longs échanges et quelques compliments plus loin, morice le coeur d’artichaut en perdra encore des feuilles. la jeunesse, la distance et le destin de ce beau brun ne se joue pas à la roulette. alors on revient sur terre, là où le next est compulsif. et la dickrealité reprend le dessus…

i love my job

March 14th, 2010

i love my job

This is an adult-oriented website that contains nudity and sexually explicit language. Do not enter this site if you are under 18 years of age or if you live in a state or country that prohibits access to sexually explicit material.