et ça commence dès ce matin. qu’est ce que tu fais là. tout seul dans ton lit. à penser à lui. puis à celui-là. tu voudrais être dans ses bras. et le lendemain dans son cul. mais pas à lui. non. à l’autre. bonjour boulimie. bonsoir schizophrénie. avant mes cycles étaient intenses mais respectés. un mois tout au plus. d’envie bestial. de sexe anal. puis je me dégoûtais. me fatiguais. alors je replongeais dans cet autre cycle. celui de l’abstinence. je voulais être amoureux. lui toucher les cheveux et m’endormir heureux. maintenant, me voilà perturbé. sans plus rien respecter. à me masturber le jour. me faire pénétrer le soir. et vouloir te voir. tous les soirs. j’accélère le mouvement. avant le denouement…

3 Responses to “you’re never where you should be”

  1. Dupuy P.-A. Says:

    Allez Cher Morice, fais comme moi, une bonne chaude bestiale sensuelle jouissive touze une fois par semaine, à 3, 4, 5 ou plus… de la bite du cul en tous sens, sans réfléchir, foncer dans le lard de l’autre(s) se faire prendre, défoncer comme une salope mais surtout ne pas réfléchir, envier un mec comme-ci ou comme-çà…, non du Q que du Q, pour que du Q, de la jute partout çà fait tant de biens partout. Pourquoi pas dans un dark-room ou l’on ne peut pas trop voir, désirer, … ne sentir que des corps des Q des bites en tous sens. Je t’avoue que pour moi, une bonne touze par semaine me calme pour plusieurs jours … en attendant la suivante encore meilleure et plus jouissive …

  2. Qui tu sais Says:

    “à me masturber le jour. me faire pénétrer le soir” et rien le matin ?

  3. Kwan Says:

    Ou alors, un cacheton par soir, bonjour les éléphants roses et adieu la libido. Ca te change une vie :)

Leave a Reply

This is an adult-oriented website that contains nudity and sexually explicit language. Do not enter this site if you are under 18 years of age or if you live in a state or country that prohibits access to sexually explicit material.